Selon les dernières études sur le sujet trois femmes sur quatre développeront une candidose vaginale au cours de leur vie,  l’origine sera un champignon qui mutera en levure il se nomme ”  candida albicans”.  Très souvent cette infection récidivera à plusieurs reprises.

Les symptômes  courants sont de fortes  démangeaisons, des irritations et des écoulements de liquide blanchâtre voire grisâtre.

L’infection vaginale pourquoi ?

Le candida albicans est présent naturellement dans notre corps et dans  la zone vaginale, il est inoffensif  tant que règne l’équilibre avec les autres bactéries et notamment avec les lactobacilles qui contrôle sa prolifération. Lorsque l’équilibre est rompu, l’agressif candida albicans prend le dessus, ce qui conduit aux infections  vaginales.

Cette candidose  vaginale est transmissible  par  contact sexuel, mais  étonnamment,   elles ne sont pas considérées comme maladie sexuellement transmissible (MST). Selon le degré de gravité,  le traitement peut être relativement simple.

Si la plupart de ces infections sont dû au candida albicans, il est préférable que votre médecin vous prescrive une analyse pour en avoir le “cœur net”, surtout si ces infections vaginales sont chroniques.

Qui est le responsable du déséquilibre ?

Si vous avez pris des traitements constitués d’antibiotiques et surtout ceux dit à large spectre, il y a de forte chance que ce sont les responsables, car les antibiotiques diminuent les bonnes bactéries comme les lactobacilles qui contrôlent la prolifération du méchant candida. Mais ils ne sont pas hélas pas  les seuls, la  pilule contraceptive, le diabète, une mauvaise pratique alimentaire pauvre en nutriments et riche en sucres,  ainsi qu’un système immunitaire faible peuvent en être aussi la cause.

Note importante: Si vous cherchez une solution complète, étape-par-étape, pour définitivement vous débarrasser de votre candidose, je vous conseille la Méthode Tridimensionnelle©. consultez ici mon avis sur cette méthode  pour en savoir plus sur le sujet.
MethodeT

La candidose vaginale, quels symptômes ?

La candidose vaginale que l’on aura négligée, peut disparaitre sans traitement, mais seulement en apparence et cela   elle impactera à coup sûr négativement votre état de santé.

Si l’on peut confondre une candidose avec une autre pathologie, car les symptômes sont souvent banals et similaires, il est par contre  difficile de confondre une candidose vaginale.

Les signes comme les démangeaisons, l’écoulement vaginal épais de couleur blanchâtre à grisâtre, les douleurs lors des rapports sexuels en font des indices qui doivent mettre sur la piste de cette infection. Les médecins  en plus d’un examen visuel des muqueuses et du col de l’utérus ne maqueront pas de prescrire une analyse médicale, pour confirmer leur diagnostic.

Mais, il y a plus simple pour confirmer ces symptômes avec l’aide d’un questionnaire  que vous trouverez en cliquant ici.  Ainsi  vous pouvez  déterminer la présence de cette infection  par vous-même.

Le traitement de la candidose vaginale

Si vous êtes sur ce site c’est sans doute  que vous  rechercher une méthode naturelle  parce que vous savez que les médicaments généralement prescrits soulagent les symptômes   mais pas l’origine de cette infection, ce qui peut faire progresser la candidose à un stade plus sérieux, lors de la récidive suivante. La lecture du questionnaire  auquel je vous invite à  répondre dans le chapitre précédent vous a sans doute  conforté, sur la nocivité de certains traitements allopathiques.

Le candida albicans étant la cause, il faut alors employer les bonnes armes pour l’éradiquer, tout d’abord il convient d’arrêter de le nourrir. Sa nourriture préférée, nous le savons est le sucre, une diète de glucide est incontournable. La deuxième phase est son élimination en employant les antifongiques  que la nature a mis à notre disposition, vous trouverez la liste non exhaustive dans un autre article  en cliquant ici.

Comment empêcher la récidive de la candidose vaginale ?

Vous devez enquêter sur vos comportements et mettre en relation ceux qui sont susceptibles d’être les éléments déclencheurs de cette candidose vaginale. Par exemple:

  • Ai-je pris des antibiotiques  régulièrement  ?
  • Est-ce que j’ai pris la pilule contraceptive pendant de nombreuses années ?
  • Ai-je changé récemment de type de pilule contraceptive ?
  • Ai-je une alimentation équilibrée(quel est mon apport en glucides et en sucre raffiné) ?
  • Ai-je pour habitude de porter des collants, des pantalons serrés (type jeans) ?
  • Ai-je l’habitude d’utiliser des tampons périodiques ?

Si vous pensez qu’un de ces comportements, peut être une des causes ou la cause,  cessez immédiatement cette pratique et vérifiez pendant au moins quelques mois qu’il n’y a pas de récidive.

Encore une fois notre style de vie dit moderne est  le facteur aggravant pour la candidose  et notamment pour les femmes  pour la candidose vaginale.